foyer rural théâtre, la troupe des Echa'Tok's

En 2007, une nouvelle activité prend naissance au sein du Foyer Rural.
A l’initiative de Christine ANTOINE, la troupe de théâtre « LES ECHA’TOKS » débarque sur les planches.
Depuis tous les ans, la troupe composée de 7 membres propose une nouvelle pièce comique ; de « Nanard, le roi du pinard » à « on a volé Jésus » en passant par « Ma Belle-mère est givrée »

 

 
Les Echa'Toks reviennent en squatters

La troupe des Echa'Toks a joué la pièce Pause Caddie devant son public de prédilection au centre socioculturel dans une mise en scène de Christine Antoine.

Lorsque le rideau s'ouvre, le public a un choc : la scène est vide, pas de décors ! Et pour cause, l'action se déroule sans le hall vide d'un immeuble des beaux quartiers de Paris. Mais petit à petit, l'espace se peuple... de SDF qui trouvent ce hall bien accueillant. Ils débarquent avec tout leur barda qui tient dans un caddie. Bientôt une tante est montée, le couple de sans domicile prend ses aises jusqu'à ce qu'un habitant de l'immeuble arrive. A partir de là l'affrontement entre squatters et résidents va aller crescendo à tel point que la police intervient et une journaliste s'empare du sujet.

Comme a leur habitude, les acteurs ont tout donné pour amuser le public. Les rires et les applaudissements leur ont montré qu'ils ont réussi.

Une troupe c'est aussi une équipe

En coulisse il y a aussi les éclairagistes, les accessoiristes et les souffleurs

 

La pièce kilt ou double fait salle comble

A 20h30 le centre socioculturel Danièle Chammartin affichait complet. Quand on vient applaudir les Echa'toks il n'y a pas de quart d'heure bourbonnais qui tienne ! En introduction, le public a eu droit à une interprétation humoristique de la cigale et la fourmi par Christelle ,,, et la toute jeune et pétillante Mailys Malapaire étonnante d'aisance pour sa première apparition sur les planches. Puis le rideau s'est ouvert sur le salon du château de Lady Gladys Mackintosh (Nicole Deyrieux) préparant son départ en compagnie de William son majordome (Pascal Michard). Toute la pièce en trois actes Kilt ou double tourne autour de lui, qui doit faire face à de multiples situations provoquées par des visiteurs qui s'invitent au château sans aucun scrupule : le neveu de la propriétaire avec sa maîtresse, très intéressée, à laquelle il fait croire qu'il possède la propriété (Gilles Deyrieux et Christine Antoine), Un architecte qui veut transformer le château et sa compagne myope comme une taupe (Michel Sierra et Sonia Auclair) et une infirmière (Christelle Thuret). Tout se corse lorsque Lady Mackintosh revient prématurément de son voyage en amoureux raté. Les acteurs ont enchaîné les quiproquos et rebondissements avec humour et aisance dans une mise en scène de Christine Antoine. Les spectateurs ont apprécié en applaudissant longuement les acteurs sans oublier la souffleuse Armelle Malapaire.

 


 

 

    

     

   

              


 

 

 

| Accueil | Actualités | Notre village | Situation géographique | Réalisations et projets | Echassières autrefois | Le passé minier | Petite histoire |
| Mairie horaires et services | Conseil municipal | CCAS | APC | Ecole | Accueil périscolaire | Location salle polyvalente | Bibliothèque | Maison de retraite| Com com | Adresses utiles |
| Foyer rural présentation| Calendrier | Théâtre | Fête de la musique | Folklores d'été | Autres animations | Gymnastique | Club de l'amitié | Club photos |
| Artisans et commerçants |Les amis de la pétanque | Les chasseurs et propriétaires | La Gaule d'Echassières | L'Union tennistique|
| Vie économique | Hebergements | Musée Wolframines | Parc Natura'Bosse | Viaducs | Chemins de randonnées | Aux alentours | Contact |

Echassières, village du bourbonnais, dans l'Allier en Auvergne à proximité d'Ebreuil, Gannat, Vichy, Montluçon, Saint Eloy les Mines, Clermont-Ferrand